Bonjour à toutes et à tous,

 

Aujourd’hui, je viens partager avec vous le Surréalisme chez Pablo Picasso.

Souvenez vous, fin mars, je vous avez déjà envoyé un petit quelque chose sur le surréalisme.

 

Voici quelques mots clefs, pour vous remettre dans l’ambiance de ce mouvement,

et je crois qu’il est important de vous préciser à nouveau qu’il s’agit d’un mouvement né après la 1ère guerre mondiale.

Mots clefs : Irrationnel, absurde, rêve, désir, révolte, automatisme, fonctionnement réel de la pensée, absence de contrôle de la raison, pas de recherche esthétique ou morale.

La période « surréaliste » chez Picasso se situe entre 1925 et 1936.

Même s’il n’appartient pas au groupe des surréalistes, il en reprend les codes : formes molles, voire dégoulinantes, figures monstrueuses ou hybrides entre l’humain et l’animal, le végétal.

Il rejoint l’esprit des surréalistes dans l’expression des pulsions de l’inconscient : ses oeuvres se chargent d’un érotisme ou d’une violence qui ne quitteront plus sa création.

Picasso admire le génie d’Ingres, j’ai trouvé sur youtube un mini documentaire sur le sujet :

https://youtu.be/ge3DikQUaJU

On peut voir l’influence de Matisse dans cette peinture, l’Acrobate..

Pendant cinquante ans, ils se sont observés, défiés mais Matisse et Picasso se respectaient et partageaient les mêmes thèmes - les femmes, l’atelier, le mouvement,... -  et la même ambition : révolutionner l’art. A force de vouloir se distinguer, ils s’étaient influencés.

Je vous invite à poursuivre les recherches si vous le souhaitez pour découvrir les oeuvres de cette période.

Et dans quelques jours, je vous donnerai un travail à faire…

Je vous embrasse, prenez soin de vous,

Ingrid

(Source : GEOART - Voir l’art autrement)

Nos partenaires :